Actualités

16 juin 2014

Voici quelques conseils avant les grands départs.... Nous pensons qu'ils vous seront utiles au moment de prendre le volant, souvent pour de longs trajets, fatigants et pendant lesquels la vigilance est de mise. Soyez prudents...

 

 

NE PAS OUBLIER SES PAPIERS

Assurez-vous de bien emporter tous les papiers indispensables : permis de conduire, carte grise, certificat d'assurance

Attention : si vous voyagez dans certains pays comme la Suisse, la République tchèque ou la Slovaquie, il vous faudra acheter à l'avance une vignette pour rouler sur les autoroutes.

Pensez également à noter le numéro de téléphone de votre assistance dépannage et munissez-vous d'une carte routière, en cas de problème avec le GPS.

 

CONTROLER LES PNEUS,LES NIVEAUX ET LES FEUX

Quelques vérifications doivent être effectuées avant le départ. Tout d'abord, vérifiez l'état des pneus grâce au témoin d'usure. Vérifiez aussi que les flans n'ont pas subi de détérioration. En cas de problème, un passage chez le garagiste s'impose. Contrôlez aussi la pression des pneus à froid. N'oubliez pas que des pneus sous­gonflés augmentent le risque de crevaison et la consommation d'essence. N'hésitez pas à les sur­gonfler de 0,2 ou 0,3 bar si vous êtes très chargés.

Assurez-­vous également que vos feux fonctionnent bien et sont en bon état. Au besoin, nettoyez les optiques.

 

PENSER AUX EQUIPEMENTS OBLIGATOIRES

Vous devez impérativement vous munir d'un gilet de sécurité et d'un triangle de signalisation à bord du véhicule au risque d'une amende forfaitaire de 135 euros.


En théorie, vous devez également disposer d'un éthylotest, bien que cette "obligation" ne soit pas sanctionnée en cas de non respect. Enfin, il est recommandé d'avoir une roue de secours et le matériel permettant de la changer dans son coffre. A défaut, une bombe anti-crevaison (certaines marques ne possèdent pas de roue de secours), peut dépanner, mais il faudra faire réparer à la première station... 

 

CHARGER CORRECTEMENT LE COFFRE

Ne prenez pas que de grosses valises. En employant plusieurs contenants de petite taille, de préférence assez souples, vous parviendrez plus facilement à tout faire entrer dans le coffre. Commencez par charger les bagages les plus volumineux en les plaçant tout au fond du coffre. Puis ajoutez les autres bagages, du plus gros au plus petit.

N'oubliez pas de laisser sur le dessus tout ce qui pourrait vous être utile pendant le trajet (nourriture, rechanges...).

 

PROSCRIRE ALCOOL ET MEDICAMENTS

Cela peut paraître évident, mais il vaut mieux le répéter : ne consommez pas d'alcool avant ou pendant le trajet. Rien ne sert de vouloir "optimiser" son alcoolémie en se rapprochant de la limite légale sans la dépasser. Le bon réflexe au volant, surtout pour de longs trajets éprouvants, c'est de ne pas boire du tout d'alcool.

Près de 2 500 médicaments sont susceptibles de provoquer une somnolence, des troubles visuels ou une altération de la vigilance chez les conducteurs. Avant de prendre un médicament, vérifiez bien qu'aucun pictogramme d'alerte n'est présent sur l'emballage.

 

S'EQUIPER D'UN GPS OU D'UN SYSTEME DE NAVIGATION INTEGRE

Si vous disposez déjà d'un GPS, rechargez ­le et activez ­le. Sinon, il est peut-être temps d'acquérir cet outil devenu indispensable, qui vous permettra de voyager sans vous stresser sur l'itinéraire à suivre.

Autre solution : le système de navigation intégré. La plupart des véhicules neufs en sont maintenant équipés.

 

ETEINDRE SON PORTABLE OU AU PIRE BRANCHER LE BLUE TOOTH

Remontez quinze ans en arrière : ressentiez­vous alors la nécessité de téléphoner au volant ? Pas vraiment. Alors pourquoi vouloir à tout prix utiliser votre portable pendant vos trajets ? Un bon conseil : pendant que vous conduisez, éteignez votre téléphone portable. Vous le rallumerez à chaque pause, toutes les deux heures, et à l'arrivée.

 

RESPECTER LES LIMITES DE VITESSE

Le meilleur moyen de rester serein face au trafic et aux contrôles de police, c'est encore de respecter le code de la route. En particulier, pour votre sécurité et pour éviter les amendes, efforcez­vous de respecter les limites de vitesse en vigueur dans le pays travaersé. Et n'oubliez pas : réduire votre vitesse de 130 km/h à 120 km/h sur un parcours de 100 kilomètres ne vous retardera que de 4 minutes et vous fera économiser presque un litre de carburant. Alors levez le pied.

 

OPTER POUR LE TELEPEAGE

Avez­vous déjà testé le télépéage sur les autoroutes ? Ce service simplifie et raccourcit le passage aux péages. Vous disposez de files prioritaires, vous évitez les bouchons et vous n'avez plus besoin de chercher désespérément votre ticket de péage, votre monnaie ou votre carte bancaire. Bref, vous gagnez du temps et les frais ne sont payants que par mois utilisé.

 

S'EQUIPER DE SYSTEMES D'ASSISTANCE A LA CONDUITE

Les voitures neuves disposent désormais de systèmes électroniques d'assistance à la conduite. Rien de mieux pour rester serein en toute circonstance. Parmi les équipements proposés : détecteur de fatigue, freinage anti­collision, régulateur de vitesse actif, caméra de recul... 

 

BONNE ROUTE

Auto-cars sur :

Vous cherchez un véhicule ?

Vous cherchez un véhicule précis, des options spécifiques ?

Nous sommes en mesure de vous le procurer en activant notre réseau.

Recherche de véhicule