Actualités

05 janv. 2016

L'année 2015 aura été une année faste pour le marché automobile tant en neuf qu'en occasion, un redressement durable ?

Comme celui de la voiture neuve, le marché de l'occasion dit merci à 2015...

En effet, cette année a été marquée par des résultats jamais vus depuis 2007, redonnant un bon coup de boost aux professionnels. 

En 2015, les résultats affichent une hausse de 2,1% par rapport à 2014 avec 5,56 millions de véhicules d'occasion vendus en France, soit des chiffres très proches des 5,57 millions de 2007 qui n'est autre que la référence d'avant la crise.

En neuf, les marques tricolores représentent plus de la moitié du marché (55,5 %). Renault affiche des résultats équivalents à l'an dernier avec 1,31 million véhicules, soit 23,5 % de part de marché. Peugeot s'est maintenu à 1,04 million et 18,7 % tandis que Citroën+DS a progressé un peu plus que le marché avec une inflation de 2,24 % synonyme de 728.485 unités. Les modèles les plus appréciés sont la Clio, la Megane, le Scenic, ainsi que la 206.

Mais en occasion ce sont Kia (+ 15,9 %), Nissan (+13,7 %) et Dacia (+11,4 %) qui ont réussi une année 2015 tout à fait remarquable. Les trois marques allemandes Mercedes, Audi et BMW ont progressé quant à elles de 5 % environ. Le scandale VW a fait légèrement chuter la marque alors que les italiennes Fiat et Alfa Romeo reculent respectivement de 1,2 % et de 2,2 %.

Curieusement, les voitures immatriculées de plus de 10 ans sont passés de 36,2 % en 2014 à 37,6 % en 2015, ce qui va à l'encontre de la volonté affichée par les gouvernements de sortir de la circulation cette génération de voiture.

Côté motorisation, l'essence a gagné un point de taux au détriment du diesel, ce qui paraît peu, eu égard au débat sur la nocivité des émissions de particules.

Auto-cars sur :

Vous cherchez un véhicule ?

Vous cherchez un véhicule précis, des options spécifiques ?

Nous sommes en mesure de vous le procurer en activant notre réseau.

Recherche de véhicule