Actualités

24 nov. 2016

Le smartphone préoccupe les instances nationales et est en passe de détrôner l'alcool au volant...

 

L'alcool au volant est depuis pas mal d'années un des combats que mène la sécurité routière en France, mais depuis l'apparition des smartphones, le fléau de l'envoi de messages et des appels en conduisant a considérablement augmenté dans l'Hexagone, au point que cela en devienne carrément alarmant selon une récente étude.

Une toute nouvelle étude, réalisée pour l'ASFA (association des sociétés françaises d'autoroutes) dresse un bilan bien négatif de l'usage du téléphone au volant en France. Alors que l'alcool et la somnolence ont longtemps été considérés comme les causes premières d'accidents mortels en France, voilà qu'elles pourraient être doublées assez largement par l'utilisation du smartphone. Un seul chiffre de cette étude, révélée par le Figaro, montre à quel point le phénomène est d'une ampleur sans précédent en France : "40 % des 25-35 ans envoient des SMS ou des mails en conduisant".

Un triste constat lorsque l'on sait quelles peuvent être les distances parcourues lors d'une seule seconde d'inattention, en particulier sur les axes secondaires et sur autoroute. Selon les résultats de cette étude, la part de l'inattention au volant dans les accidents mortels est passée de 4 % en 2010 à 17 % en 2015, et ce chiffre ne devrait cesser de croître avec les adolescents obnubilés par leur smartphone qui seront, demain, des conducteurs qui auront probablement du mal à lâcher leur petit écran des yeux, y compris sur la route.

Les jeunes ne sont pas la seule catégorie touchée par ce phénomène puisque les "professionnels" sont particulièrement concernés. Il s'agit notamment des personnes passant beaucoup de temps derrière le volant dans le cadre de leur travail, ce qui les incite à écrire des mails ou des messages au volant. Les "cadres supérieurs" effectuant au moins 50 000 km par an représenteraient le profil type des usagers de la route (et plus particulièrement de l'autoroute, dans notre cas) qui passent énormément de temps à téléphoner au volant. Et peu importe si les dispositifs "kit main libre" ont été interdits depuis l'an dernier : leur utilisation a doublé depuis l'interdiction !

Preuve qu'il reste encore beaucoup de travail à faire pour sensibiliser les automobilistes aux dangers de l'utilisation du téléphone au volant. Avons-nous besoin d'autant d'investissements publics pour la répression de la vitesse en Europe ? Ne devrions-nous pas se focaliser un peu plus sur l'alcool, l'inattention et la somnolence pour réduire les nombres de morts ? Rappelons en tout cas que le gouvernement s'est fixé l'objectif de 2000 morts d'ici 2020. Très, très ambitieux et presque hors de portée pour l'instant. Et avec des autos de plus en plus connectées à tout et n'importe quoi, on se dit que les mauvais résultats de ces derniers mois ne sont pas encore près de s'estomper.

 

Auto-cars sur :

Vous cherchez un véhicule ?

Vous cherchez un véhicule précis, des options spécifiques ?

Nous sommes en mesure de vous le procurer en activant notre réseau.

Recherche de véhicule